Jeux paralympiques : en piste avec Marie-Amélie Le Fur

22 août

Vice-championne paralympique du 100 mètres et du saut en longueur à Pékin en 2008, Marie-Amélie Le Fur espère faire encore mieux aux prochains Jeux de Londres.

J’ai eu le plaisir de l’interviewer il y a quelques mois pour mon livre sur le sport féminin, dont voici un extrait :

« Le sport a joué un rôle moteur après mon accident de scooter : il m’a permis de me reconstruire. J’ai été amputée de la jambe gauche, en dessous du genou. Je pratiquais l’athlétisme depuis l’âge de 6 ans, j’ai voulu reprendre la compétition après ma rééducation. J’ai réussi à courir avec une prothèse quatre mois après mon accident, j’avais alors 16 ans. J’ai été détectée un an plus tard, en juillet 2005. À l’époque, je m’entraînais cinq à six fois par semaine, donc j’arrivais à gérer mes études en parallèle. Depuis l’an dernier, je m’entraîne neuf fois par semaine, c’est donc devenu plus compliqué. J’ai eu la chance d’obtenir un contrat de sportif de haut niveau chez EDF en tant que chargée de communication. Mon temps de travail est aménagé selon mes entraînements et mes compétitions, je suis moins fatiguée, plus disponible pour mon sport. C’est un grand luxe ! Même si les choses évoluent lentement, de plus en plus d’entreprises s’intéressent au handisport. Elles nous contactent par exemple pour parler de la place du handicap en entreprise, notamment par rapport à la loi de 2005, ou pour leur communication. Certaines de mes concurrentes directes sont professionnelles depuis plusieurs années. On a encore du retard en France, les mentalités évoluent doucement vis-à-vis du handisport. Il faut être patient. »

Crédit photo : Catherine Cabrol. Cette photo est extraite du livre « Divines : l’olympisme corps et âmes » (La Martinière). Les textes de cet ouvrage sont signés Sandrine Retailleau-Vallet, les photos Catherine Cabrol.

About these ads

3 Réponses to “Jeux paralympiques : en piste avec Marie-Amélie Le Fur”

  1. Chat virtuel août 22, 2012 at 11:46 #

    Je trouve que ce sont vraiment de beaux témoignages qui prouvent que la vie ne s’arrête pas après un accident et surtout ces sportifs et les compétitions devraient être plus médiatisés. J’en suis sûre que les gens se passioneraient autant pour ces Jo que pour les autres !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Les Françaises brillent aux Jeux paralympiques « sportissima - septembre 2, 2012

    [...] Marie-Amélie Le Fur : médaille de bronze en saut en longueur [...]

  2. Jeux paralympiques : les Françaises décrochent 16 médailles « sportissima - septembre 10, 2012

    [...] * Marie-Amélie Le Fur [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 63 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :