Les femmes dans le sport

Egalité des primes lors des JO

Tout au long de l’année, les sportives sont généralement moins bien payées que les sportifs. Les JO font exception. Les primes versées à nos champions et à nos championnes pendant ces Jeux de Londres sont en effet identiques. Camille Muffat, médaillée d’or sur le 400m nages libres, a donc remporté exactement la même somme qu’Amaury Leveaux et ses coéquipiers du relais, vainqueurs eux aussi hier de l’or.

Les primes versées sont en effet identiques pour tous les athlètes français, hommes et femmes, quelle que soit leur discipline : 50 000 euros pour une médaille d’or, 20 000 euros pour une médaille en argent et 13 000 euros pour une médaille de bronze.

Cette égalité de traitement s’étend au handisport. Il y a encore dix ans, les primes handisport étaient considérablement inférieures : 1 200 euros pour du bronze, 1 800 euros pour de l’argent et 3 000 euros pour de l’or.
Publicités

Une réflexion au sujet de « Egalité des primes lors des JO »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s