Les femmes dans le sport

Isabelle Lamour, Florence Hardouin et Monisha Kaltenborn, trois femmes qui comptent dans le sport !

Après la déconvenue française en escrime aux JO de Londres, la FFE connaît depuis hier le nom de son nouveau leader… C’est une femme, Isabelle Lamour, qui a été élue avec 79,84% des voix. Âgée de 47 ans, elle devient la seule femme à la tête d’une fédération olympique en France et la première femme Présidente de la Fédération française d’escrime. C’est seulement la deuxième femme de l’histoire à prendre la tête d’une des 31 fédérations olympiques françaises, après Jacqueline Reverdy à l’équitation entre 1998 et 2004.

Rappelons que, plus généralement, il y a à peine 10% de femmes à la tête des fédérations sportives françaises. Le sport est ainsi un monde où la sous-représentation des femmes aux postes à responsabilité est persistante, plus encore qu’en politique ou dans les entreprises.

Isabelle Lamour presidente federation française escrime
L’ancienne fleurettiste, membre de l’équipe de France entre 1985 et 1995 et sélectionnée pour les JO de 1988 et 1992 , a déclaré : « Je suis très honorée et fière de la responsabilité qu’ont bien voulu me donner les clubs en rassemblant sur mon équipe leurs voix. Je salue l’équipe sortante et sans plus attendre nous allons nous mettre tous au travail pour mettre en œuvre nos projets pour l’escrime française. Nous allons tout d’abord écouter les clubs qui ont manifesté par ce vote l’envie d’être entendus. Je tiens à remercier particulièrement ceux qui m’ont soutenu tout au long de cette campagne. Maintenant au travail et vive l’escrime ! » L’épouse de l’ancien ministre des Sports et champion olympique de sabre, Jean-François Lamour, est dentiste dans le civil.

Autre petite révolution : Florence Hardouin vient d’être nommée directrice générale déléguée de la Fédération Française de football. Âgée de 46 ans, c’est donc désormais la numéro 2 de la FFF, derrière le Président Noël Le Graët.

Florence Hardouin FFF
Elle fut vice-championne d’épée par équipes en 1991. Après avoir travaillé pour Bouygues, Canal+ et SFR, elle est recrutée par la FFF il y a cinq ans. Elle était jusqu’à présent directrice générale adjointe en charge du marketing. C’est la première fois qu’une femme exerce de telles responsabilités dans le sport roi en France.

Le premier Grand Prix de F1 s’est déroulé aujourd’hui à Melbourne, en Australie. L’occasion de rappeler que Monisha Kaltenborn, 41 ans, a, elle aussi, réussi à atteindre les sommets d’un univers très masculin. C’est la première femme qui dirige une écurie de F1, l’écurie Sauber en l’occurrence.
Monisha+Kaltenborn+Managing+director-Sauber+F1+Team+Principal-2012-5
Née en Inde, elle est arrivée en Autriche à l’âge de 9 ans quand sa famille a émigré. Elle possède aujourd’hui la double nationalité. Après avoir fait des études de droit à Vienne, elle a, entre autres, collaboré auprès des Nations unies dans le domaine du droit commercial.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Isabelle Lamour, Florence Hardouin et Monisha Kaltenborn, trois femmes qui comptent dans le sport ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s